Ehpad La Rose d'Aliénor » Unité de vie protégée      

Présentation

Depuis mars 2016, l’établissement a construit une unité de vie protégée où sont accueillis des résidents ayant une maladie d’Alzheimer et/ou apparentée.
Un accompagnement plus personnalisé est proposé quant à la présence de troubles psycho-comportementaux à un stade léger ou intermédiaire.
Cette unité se compose :

  • D’un jardin clos favorisant la déambulation à l’extérieur ;
  • Une entrée sécurisée par la présence d’un digicode ;
  • Une balnéothérapie ;
  • Un lieu de vie composé d’un salon et d’une salle de restaurant avec un bar et une cuisine ouverte facilitant les activités quotidiennes des résidents ;
  • Un poste de soins ;
  • Des locaux de services.

Notre unité a une capacité de 14 lits. La surface des chambres est d’environ 21 m² et chacune d’elles est meublée et dispose d’un lit médicalisé. Chaque résident a la possibilité de personnaliser son cadre de vie. Toutes les chambres bénéficient d’une salle de bain. Elles sont également équipées d’une prise téléphonique individuelle et d’une prise de télévision. Un appel malade se trouve dans la chambre ainsi que dans la salle de bain.

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Admission

L’unité de vie protégée accueille des personnes âgées de plus de 60 ans qui présentent une maladie d’Alzheimer ou apparentée, marquée par une désorientation temporo-spatiale, un risque de fugue et des troubles du comportement à un stade léger ou intermédiaire.

Lors de la réservation, un dossier est remis et comprend :

  • Un livret d’accueil
  • un règlement de fonctionnement,
  • la charte des droits et libertés de la personne accueillie,
  • un contrat de séjour,
  • la tarification.

À l’admission, chaque famille fournit le dossier médical, la carte vitale et les déclarations de revenus. Certains résidents peuvent bénéficier de l’allocation logement. La tarification dépendance est arrêtée par le Conseil Départemental.

Les services extérieurs

Si les résidents en ont besoin, un service de coiffure et de pédicure est proposé dans l’enceinte de l’établissement. La famille peut prendre rendez-vous à l’accueil. Ces prestations sont à la charge du résident.

Soins

L’équipe médicale est constituée :

    • D’un médecin coordonnateur,
    • d’une infirmière coordinatrice,
    • de 3,5 infirmières,
    • d’un auxiliaire médical (ergothérapeute, art-thérapeute, actiphysicien),
    • d’un psychologue à temps plein incluant, pour moitié de son temps, une mission de coordination dans l’unité de vie protégée,
    • de 5 aides-soignantes, ASG (assistant de soins en gérontologie) et AMP (aide médico-psychologique).

Au sein de l’unité de vie protégée, un staff pluridisciplinaire est réalisé une fois par mois afin d’évoquer différentes problématiques éventuelles quant à l’accompagnement des troubles psycho-comportementaux des résidents.

Le psychologue effectue un travail de coordination et accompagne les résidents et leurs proches.

Restauration

L’élaboration des repas est faite sur place par les 3 cuisiniers de la maison. Les repas sont acheminés par les cuisiniers à l’heure des repas.

Les régimes sont respectés et adaptés aux pathologies.

Au sein de l’unité de vie protégée, un salon des familles est mis à disposition pour accueillir les invités des résidents.

Les horaires des repas

Le petit-déjeuner est servi à partir de 07h15. En effet, l’unité de vie protégée s’intercale sur le rythme propre de chaque résident.

Le déjeuner est servi de 12h00 à 13h00.

Une collation est proposée entre 15h30 et 16h00.

Le dîner est servi à 18h00.

Lors des repas, le personnel soignant aide les résidents pour la préparation de certains plats et pour la mise du couvert. De même, l’équipe soignante et les résidents mangent ensemble.

Services : le linge et l’entretien des chambres

L’entretien des chambres est effectué au quotidien par le personnel de l’établissement. Un agent de service hôtelier est présent du lundi au vendredi.

L’établissement fournit le linge de literie. Le linge personnel est entretenu sur l’extérieur moyennant un coût de 50 euros par mois. Prestation non obligatoire.

Animation

Des activités en lien avec les gestes de la vie quotidienne sont mises en œuvre au sein de l’unité, à savoir  le repassage, le ménage, la préparation de certains plats culinaires, la mise du couvert, etc. Ces activités ont un sens dans la mesure où le lien social et les différents types de mémoire sont systématiquement stimulés et/ou maintenus. Un programme d’activités est également établi et chaque jour est spécifiquement alloué à un type d’activités.

Des auxiliaires médicaux interviennent de façon hebdomadaire au sein de l’unité.